Valseuse d'encre de plume

Valseuse d'encre de plume

Recueil 2


La Dure-Habilité de nos Sentiments


La Dure-Habilité de nos Sentiments

 

 


Je n'écris pas, non je m'exprime
Couchant mon imaginaire qui s'imprime
Dans tes yeux couleur sanguine

Se noie un passé où la douleur serpentine

Bientôt nous rirons de ces instants sacrés 
Là, où jadis, nous nous étions égarés
Ecoulant un flux diluvien de regrets
Place désormais au présent sans secret

Bien que nous soyons de bons amis
Nos échanges frôlent parfois l'interdit
Nos ritournelles ne sont pas régulières
Alors, restons sur nos histoires singulières

Dessinons notre paraphe dans nos veines
A l'encre vermeille essuyant nos peines
Nos accolades autrefois démesurées
Sont de nos jours bien moins animées

Nos stigmates faisant preuve de fidélité
Deviendront-ils à venir une triste réalité?
Je ne peux imaginer continuer mon chemin
Sans ton ombre dévouée à éclipser mon chagrin

Annotation 2019-08-04 165128.png

Tous Droits Réservés

Claessens Romane

Numéro 012


04/08/2019
2 Poster un commentaire

Candidature sur la sellette

Candidature sur la sellette 

 

 

 

Parasité par une horde robotique

L’essentiel n’est plus fonctionnel

Oyez braves gens, prenez le portique 

Bon vent, anciens partisans industriels 

La tâche humaine est à présent dépassée

Rentrez chez vous, le monde est recyclé

 

Les illuminés ont un toc au ciboulot

Tout est remplacé, plus de boulots

Mais une ingénieur dévouée s’y oppose

Refusant de se soumettre à cette vague

Elle hisse un mur blindé où y repose

Tout son dur labeur, prétendu maniaque

 

Bientôt nous serons comme eux

L’image de l’homme en mieux?

C’est une plaisanterie? Sérieux!?

Où tourne le monde, se voit un Adieu

Si pas d’affaires? Pas d’argent, le vide!

La cyber-technologie efface l’humanoïde!

 

 

 

Capture d’écran 2019-03-24 à 14.51.12.png

Tous droits réservés

Claessens Romane

Numéro 011

 

 


23/06/2019
2 Poster un commentaire

Graines d'artistes

Graines d'artistes 

 



Mégalomanes et chanteurs en tous genres

Écoutez mes précieuses louanges 

Certes vous me trouverez étrange

Contemplez votre programme étanche

Destiné aux diverses saltimbanques

Qui de leurs instruments respectifs

Lorgnent leurs notes de musiques

Mélangées, désordonnées de sens

À vous d’improviser à votre façon

À vous de décider sur quel ton

Chantez instinctivement vos paroles

Nous y avons branché nos paraboles 

Prêts à vous entendre petits moineaux

Découvrons le prodige qui sort du lot

 

Auteurs et écrivains en tous genres

Lisez mes précieuses notes savantes

Vos ratures ne sont point évidentes

Contemplez cette page blanche

Destinées aux artistes tachés d'encre

Activez vos talentueuses phalanges

L’imagination vous jouera des tours

Vous obtiendrez certainement des retours

Des plus déroutants aux plus assurants

Ne restez pas sur des mots peu convaincants

Écrivez instinctivement vos paragraphes

Seuls les mots qui s'y démarquent

Repousseront le manque d’assurance

Apprenez à vous plaire sans influences

 
Dessinateurs et illustrateurs en tous genres

Colorez vos images sans retenue exagérée

Laissez votre main courir sur le papier

Contemplez votre art et votre potentiel

Destinés à embellir le vide de couleurs

Vous êtes libre arbitre de vos oeuvres

Ne griffonnez pas avec contraintes

Seul l’amusement est ici toléré

Dessinez aisément vos propres utopies

Rendez les plus réelles que vos lubies

Plongez d'un petit coup de folie

Caressez vos pastels d’une main vive

La mine de votre crayon s'en souviendra

Elle s’appliquera au mieux la prochaine fois

 

 

 

Capture d’écran 2019-03-24 à 14.51.12.png

 

Tous droits réservés

Claessens Romane

Numéro 010

 


23/06/2019
1 Poster un commentaire

L'Air

 

 

 

L'Air 

 

Capture d’écran 2019-05-10 à 18.03.09.png

 

 

 

 

L'air soporifique endort la conscience

Perte des sens en abondance

Ce sommeil peut frôler l'éternelle absence

Perte d'essence, petite évanescence 

 

L'air frais est libre sous le vent Marin

Gain d'évasion des sens en alternance

Ce bienfait peut améliorer la cadence

Mais en rien il ne changera le destin

 

L'air chaud nous arrose de sueur amer

Nos mains deviennent moites et le front perle

Une suffocation ne se prend pas à la légère

Notre inhalation exige d'oxygène supplémentaire

 

L'air de rien cause la confusion

Attention, ne perdons pas le nord

Car si l'air de rien se joue d'illusions

La distraction se verrait peu conforme

 

L'air humide salue la bronchite

Lorsque froid est notre gîte

Sortons pastilles et mouchoirs

Mieux vaut prévenir que de se laisser choir 

 

 

 

Capture d’écran 2019-03-24 à 14.51.12.png

 

 

Tous droits réservés

Claessens Romane

Numéro 009

 

 

 

 

 


10/05/2019
4 Poster un commentaire

Notre Baptême

 

 

Notre Baptême 

 

 

 

Mes bénédictions parsemées d’espoir, 

Comme un zeste de transmission de pouvoirs,

Sont tels les semis nivéals de perce-neige, 

Dont la croissance serait tel un p’tit-déj.

Offrant une force et une énergie vitale 

Parmi le gel, ces fleurs se réunissent au bal,

Celui qui fête à l’avance l’arrivée du printemps,

Elles valsent sous la pluie de flocons élégants.

.∞….∞.

Ces petites merveilles s’imprègnent de magie,   

Tout comme les grâces du Seigneur accompagnant notre vie.

 

 

Mes louanges iront soutenir la destinée des enfants.

Cette progéniture qui m’est présentée en ce jour  

Où Dieu attribue la descente du Saint Esprit et Amour

Dans le coeur de ces jolis visages innocents

Je leur confie dans le creux de leurs mains

La bienveillance et le respect de chacun

Ces enfants accompagneront le chemin du Messie

S’ils le désirent afin de vaincre leur phobies

.∞….∞.

S’ils tombent sous mauvaise influence au court de leur vie

Prions pour qu’ils contournent les méandres offensant l’esprit.

 

 

Je vous salue Marie, pleine de grâce…

Mes prières sont à la fois la voie seigneuriale 

Ainsi que le rituel glorifiant la bonté du sommet des échasses

Afin d’empêcher la moindre faille permettant l’entrée du mal 

Refermons ensemble les portes maudites

Si le mal venait à nous faire chuter d’un geste malhabile 

Nous seront invalides sur nos fragiles béquilles

Ne le laissons jamais faire du mal aux plus petits… 

.∞….∞.

Car leur choix existentiel briserait leur monde

Chers enfants, préservez la paix afin qu’elle vous suive à chaque seconde

 

Capture d’écran 2019-03-24 à 14.51.12.png

 

Tous Droits Réservés

Claessens Romane

Numéro 008

 

 


27/03/2019
2 Poster un commentaire