Valseuse d'encre de plume

Valseuse d'encre de plume

Le Murmure des Anges

 

Le Murmure des Anges

 

 

 

 

Une vallée irréelle et désertique

À l’écart de toutes existences

Un royaume faisant place au silence

Disperse des plumes angéliques 

 

Un allé mais pas de retour

Un paysage paradisiaque et céleste

Nous préparant une éternelle sieste

Comme un soupir, un dernier recours

 

Une issue aux souvenirs tristes

Rencontrés sur Terre, jadis

Ou un départ à l’improviste

Effleurant des craintes aux utopistes 

 

Le temps, soudainement arrêté

Des éloges devant l’assemblée

Des louanges, un discours

En mémoire de notre parcours

 

Nous quittons le monde, le passé

Bercés par les mélodies des harpes

Nous entamons notre salut mérité

Un Adieu du présent se prépare

 

Nous coupons le lien attaché

À notre cheville dès la naissance

Rompant les contacts entamés

Pour prévenir une certaine absence

 

Les anges dispersent Amour

Dans notre âme égarée, perdue

Nous souhaitant la bienvenue 

Sous les consignes qu’ils murmurent

 

Un dernier signe dans les coeurs

Des êtres chers qui adviennent

Endeuillés et qui déposent des fleurs

Qui pousseront dans le jardin d’Eden 

 

 

Capture d’écran 2019-03-24 à 14.51.12.png

 

 

Tous droits réservés

Claessens Romane

Numéro 014



10/04/2019
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres